Que se passe-t-il en Catalogne?

Pourquoi les Catalans veulent-ils décider de leur avenir par référendum

Par Isaac Salvatierra, Ricard Marfà, Idoia Longan

1

LesCatalansveulentvoter

La Catalogne a fait ce 9 novembre 2014 une énième démonstration de force civique pour réclamer le droit de décider de son avenir politique face au blocage de l’Etat espagnol

Cristina Calderer

9 NOVEMBRE 2014

Des milliers de Catalans participent à une votation symbolique pour réclamer le droit de décider l’avenir politique de leur pays

OUI
NON

Il y a des urnes, des bulletins de vote et des locaux, mais le résultat ne donnera pas un mandat démocratique. A la différence de ce qui s’est passé en Ecosse, l’Etat espagnol a boqué le référendum sur base de la Constitution espagnole.

LA DOUBLE QUESTION QUI A ETE DECIDEE DE COMMUN ACCORD EST LA SUIVANTE

CONSULTATION SUR L’AVENIR POLITIQUE DE LA CATALOGNE 2014

Voulez-vous que la Catalogne devienne un Etat?

xOUI

En cas de réponse affirmative,,
Voulez-vous que cet Etat soit indépendant?

xOUI xNON

xNON

L’ACCORD

Le 12 décembre 2013, la majorité des forces politiques catalanes, regroupées au sein du bloc souverainiste, se sont accordées sur la tenue d’une consultation le 9 novembre 2014.

Pere Virgili

LE RETENTISSEMENT DE LA CONSULATION DANS LE RESTE DU MONDE


"Une chose aussi complexe et émotionnelle telle que l’identité nationale ne peut se réduire à une question purement juridique"

Lire la suite


"Les dirigeants espagnols devraient faire preuve d’une capacité insolite d’hommes d’Etat et permettre le vote des Catalans"

Lire la suite


"C’est un problème politique qui requiert une solution négociée"

Lire la suite


"La Catalogne et l’Espagne sont en train de se séparer à toute vitesse et peu de choses sont faites pour les maintenir unies"

Lire la suite


"C’est un jeu de cache-cache entre Mariano Rajoy et Artur Mas"

Lire la suite


"Rajoy semble attendre que la lente récupération économique fasse disparaître le problème"

Lire la suite

LE PRÉSIDENT CATALAN S'EXPLIQUE

CNN / al-jazeera / ARABASSAS / France24 / V7 / La Sexta / BBC / TVE / The Guardian. Per marta masedeu

2

LA MOBILISATION

En juin 2010, le Tribunal constitutionnel espagnol a taillé dans l’Estatut, le cadre institutionnel de base de la Catalogne que les Catalans ont voté par référendum après un pacte avec l’Etat espagnol qui avait pourtant élargi et fixé de commun accord les compétences catalanes. Depuis lors, les Catalans n’ont cessé de sortir dans la rue pour des manifestations de plus en plus massives.

Cristina Calderer

2012

Le point d’inflexion a eu lieu le 11 septembre 2012. Plus d’un million de personnes ont manifesté dans le centre de Barcelone, la grande majorité pour réclamer l’indépendance.

+

Celia Atset

2013

Le 11 septembre 2013, l’Assemblée Nationale Catalane, inspirée par l’exemple des pays baltes en 1989, a convoqué une gigantesque chaîne humaine du Nord au Sud du pays.

+

Santi Iglesias

2014

Le 11 septembre 2014, une multitude de Catalans ont formé un V de voter et de victoire, et ont rempli avec une mosaïque humaine les deux principales artères de Barcelone : la Diagonale et la Gran Via.

+

Manolo Garcia

3

LES LEADERS

A la différence de l’Ecosse, c’est le peuple qui promeut le processus catalan. La mobilisation force les partis à prendre position et à réclamer un référendum. La consultation est appuyée par le président de la Generalitat et la majorité du parlement de Catalogne.

Cristina Calderer

ArturMas
ORIOLJUNQUERAS
JOANHERRERA
DavidFernàndez
MIQUELICETA
AlíciaSánchez-Camacho
AlbertRivera
J.A.Durani Lleida
CarmeForcadell
MurielCasals

Président de la Généralité de Catalogne

Favorable à la consultation

CiU s’est présentée aux élections de 2010 avec la proposition de conclure un Pacte fiscal avec Madrid. Après le rejet de cette offre par Rajoy et la grande manifestation souverainiste de 2012, le président catalan a centré tout son projet politique sur la défense du droit de décider et le Oui à l’indépendance.

Président d'ERC

En faveur de la consultation

La nouvelle ERC de Junqueras a relié l’indépendance historique avec une nouvelle base plus large de sympathisants mécontents avec les coupes sombres sociales. Les républicains ont soutenu Mas au parlement mais ne sont pas entrés dans le gouvernement. Ceci les a préservé de l’érosion de leur électorat. Les sondages donnent aujourd’hui ERC vainqueur pour les prochaines élections législatives.

Coordinateur national d’ICV

Favorable à la consultation

La gauche verte, opposée aux politiques de Mas, a donné son soutien inconditionnel au droit de décider des Catalans, malgré la division interne sur l’indépendance. Herrera votera Oui-Non, alors que Dolors Camats, co-leader du parti, a dit qu’elle votera Oui-Oui.

Chef de file de la CUP

Favorable à la consultation

La CUP est entrée au parlement en 2012, avec trois députés. Le charisme de Fernàndez et le bras de fer récent entre CIU et ERC, devant la perspective d’élections anticipées, a donné à ce mouvement d’assemblée surgi de la gauche indépendantiste un rôle de médiateur.

Premier secrétaire du PSC

Défend une consultation légale en accord avec l’Etat espagnol

Le PSC a su unir le prolétarisme issu de l’immigration avec le catalanisme de gauche. Trente-cinq ans après, sous la pression du processus et secoué par la vague de régénération, il a perdu une bonne part du pouvoir institutionnel qui était le sien. Les socialistes catalans ont cherché une troisième voie entre l’unionisme et le souverainisme. Iceta est partisan d’une réforme fédérale de la Constitution mais il marque ses distances avec le PSOE en défendant une consultation légale et en accord avec l’Etat.

Présidente du PP de Catalogne

Opposée à la tenue d’un référendum

Sánchez-Camacho est en lutte avec Albert Rivera pour le vote de ceux qui veulent continuer à faire partie de l’Espagne. Elle soutient les mesures de recentralisation du président du gouvernement espagnol, tout en défendant un meilleur financement pour la Catalogne.

Président de Ciutadans

Opposé à la tenue d’un référendum

C’s a forgé sa popularité avec le vote des déçus du PSC et du PP de l’aire métropolitaine de Barcelone, grâce en partie au soutien des médias espagnols. Son principal cheval de bataille a été la lutte contre le modèle éducatif en catalan et le processus souverainiste.

Président du Comité du gouvernement d’Union Démocratique de Catalogne

Favorable à la consultation

UDC, partenaire démocrate-chrétien de CDC, se situe entre le Pacte confédéral avec l’Etat que défend son leader, et l’indépendance sans nuance des dirigeants les plus jeunes. Duran est un des principaux instigateurs de la troisième voie, entre l’indépendance et l’unionisme, avec le soutien d’entrepreneurs ayant des intérêts à Madrid et des groupes de presse espagnols.

Présidente de l’Assemblée Nationale Catalane

Favorable à la consultation

L’indépendantisme historique, atomisé en divers mouvements souvent opposés, a été capable de refermer de vieilles blessures et de créer un nouveau mouvement au départ de la base, transversale, qui a mobilisé des dizaines de milliers de personnes et qui maintient la pression constante sur la classe politique.

Présidente d’Omnium Cultural

Favorable à la consultation

Entité historique de défense de la langue et de la culture catalanes devant les tentatives d’uniformisation de l’Etat central, particulièrement durant la dictature franquiste, Omnium Cultural a fait le pas vers le Oui-Oui et a mis au service du processus sa structure organisationnelle répartie sur tout le territoire de la Catalogne.

La Catalogne est une nation

Proposition de nouveau statut d’autonomie de la Catalogne

30 septembre 2005

Votes en faveur: 120

Votes contre: 15

Abstentions

Article 1 : la Catalogne est une nation

La Catalogne veut voter

Déclaration de souveraineté et du droit de décider du peuple catalan

23 janvier 2013

Votes en faveur: 85

Votes contre: 41

Abstentions: 2

"En accord avec la volonté de la majorité exprimée démocratiquement par le peuple de Catalogne, le parlement catalan est d’accord pour initier le processus de consultation et rendre effectif l’exercice du droit de décider de telle manière que les citoyens et citoyennes puissent décider de leur avenir politique collectif"

La Catalogne veut voter

Résolution pour le droit de décider

13 mars 2013

Votes en faveur: 104

Votes contre: 27

Abstentions: 3

"Initier un dialogue avec le gouvernement central afin de rendre possible la tenue d’une consultation pour que la citoyenneté catalane puisse décider de son avenir"

4

LE CHOC AVEC MADRID

Le gouvernement espagnol, en se retranchant derrière la Constitution, ne reconnaît pas la Catalogne comme sujet politique et lui refuse le droit à l’autodétermination. Malgré le retentissement sur la scène international, la Commission européenne considère qu’il s’agit d’une affaire interne d’un Etat membre et évite toute prise de position officielle.

P.Hanna / Reuters

Les NONS de Madrid

Le Tribunal constitutionnel suspend la déclaration de souveraineté approuvée par le parlement catalan

25 mars 2014

"Seul le peuple espagnol est souverain de manière exclusive et indivisible. Aucune fraction de ce peuple ne peut se considérer souveraine"

Extrait de la sentence

"La Constitution s’appuie sur l’indissoluble unité de la nation espagnole, et toute tentative de la dissoudre est radicalement contraire à la Constitution"

Mariano Rajoy, président du gouvernement espagnol

Le Congrès vote contre le référendum négocié

8 avril 2014

"Il n’est pas possible de répondre à la demande du parlement catalan parce la Constitution ne le permet pas"

Mariano Rajoy, président du gouvernement espagnol

"Une déclaration unilatérale d’indépendance condamnerait la Catalogne à errer dans l’espace sans être reconnue, pour des siècles et des siècles"

José Manuel Garcia-Margalo, ministre des Affaires trangères

Le Tribunal constitutionnel suspend le décret de convocation du 9-N

29 septembre 2014

"Sont suspendues toutes les décisions judiciaires dictées en application de la norme et du décret en question"

Extrait de la sentence

"Notre intérêt est d’espagnoliser les élèves catalans pour qu’ils se sentent aussi orgueilleux d’être espagnols que catalans"

José Ignacio Wert, ministre de l’Education

Le Tribunal constitutionnel suspend la consultation alternative du 9-N

4 novembre 2014

"Suspendre les actes dont la légalité est contestée et aussi les autres actions pour préparer la consultation ou liées à celle-ci"

Extrait de la sentence

5

LA DESAFFECTION

Depuis le début du 20ème siècle, le catalanisme politique a été un des moteurs de la modernisation de l’Espagne, mais jamais il n’est parvenu à la reconnaissance de la Catalogne en tant que nation. La crise a rendu dramatique le manque de ressources de la Généralité pour répondre aux besoins des citoyens. Le déficit fiscal – la différence entre ce qu’apporte et ce que reçoit la Catalogne de l’administration centrale – se situe de forme invariable, ces dernières années, entre 8 et 10 % du PIB, aux alentours de 16 milliards d’euros, si l’on se base sur la méthode dite des transferts monétaires. L’Etat espagnol lui-même a reconnu, dans un rapport récent, un déficit fiscal de 8,5 milliards d’euros, soit 5 % du produit intérieur de la Catalogne. Les coupes sombres dans le statut, le blocage de toute forme de consultation populaire et la loi Wert d’éducation, qui prétend renforcer la présence du castillan dans les écoles catalanes, ont accéléré la déconnexion.

Getty

Croyez-vous que la Catalogne devrait être…

UN ETAT INDEPENDANT

Baromètre du Centre d’études d’opinions (2006-2014)

  • Politique

  • Tribunaux

  • Economie

  • Société civile

ET MAINTENANT?

NEGOCIATION AVEC L’ETAT ESPAGNOL

Artur Mas veut tirer profit de la manifestation civique du 9-N pour offrir à Mariano Rajoy la possibilité de négocier, une fois pour toutes, un référendum contraignant sur l’indépendance de la Catalogne comme celui qui a eu lieu en Ecosse.

ELECTIONS PLEBICITAIRES

LISTES UNITAIRES

POINT COMMUN AU PROGRAMME ELECTORAL

Mas et Junqueras sont tombés d’accord pour que la prochaine législature soit celle de l’indépendance mais leurs divergences portent sur la forme et le calendrier.